Lost Heaven


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allégorie de la caverne selon Arielle V.2

Aller en bas 
AuteurMessage
Arielle

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Mar 18 Déc - 7:25

Quelques heures plus tard, elle se réveille complètement nue, dans un endroit inconnu et très sombre. Apparemment, elle est encore en cage. Arielle était réveillée, mais elle n’ouvrit pas les yeux tout de suite. Elle voulait analyser la situation avant de l’affronter en face. C’était peut-être un peu étrange, mais c’est comme cela qu’elle abordait les choses. Tout d’abord elle se concentra sur les derniers événements qui c’était produit au cours des vingt-quatre dernières heures. Mais sa mémoire s’embrumait, elle ne se souvenait plus de grand-chose. Apparemment elle avait été capturée par les deux hommes et ils avaient appelé la fourrière pour l’amener. Pourquoi la fourrière ? Elle n’était pas un animal, elle était comme une humaine, mais avec des oreilles de chat et une queue, mais psychologiquement, c’était pareil. Pourquoi l’avait-il mit dans une cage ? Elle n’était pas dangereuse, elle ne mordait pas et elle n’était surtout pas violente. Tant de questions qui hantaient l’esprit de la jeune neko.

Elle ne se souvenait plus vraiment de ce qui c’était passé par la suite, une fois qu’elle fut mise en cage. Tout ce qu’elle avait en tête comme souvenir, c’était le visage d’un des deux hommes qui s’approchait d’elle, mais c’est tout, le reste n’est que brume. Enfin, la jeune adolescente revint à la réalité et porta attention aux bruits qu’elle percevait, mais garda les yeux bien fermés. Elle entendait des bruits de pas qui provenait d’un étage supérieur, mais sinon c’était le silence. Par contre, quelques secondes plus tard, elle entendit un étrange bruit de mouvement provenant de sa droite. Ensuite, elle ouvrit enfin les yeux pour de bon, mais il n’y avait rien à voir, c’était le noir absolu, les ténèbres les plus profondes. Cette noirceur se mélangeait à un calme absolu ne rassuraient pas vraiment la neko et elle avait bien raison d’être inquiète. Étant persuadée d’être celle et étant nerveuse face à la situation auquel elle faisait face. Donc sans vraiment réfléchir, elle laissa quelques mots sortir de ses lèvres.


-Où suis-je ?

Arielle savait parfaitement que personne ne lui répondait. Quelques minutes plus tard, maintenant qu’elle avait bien analysé la situation au complet, elle soupira doucement et tandis un bras vers l’avant. En faisant se mouvement, elle attrapa un barreau de métal froid et rouillé. Bref, cela confirmait ce qu’elle pensait ; Elle se trouvait encore en cage. Le temps passa et Arielle se souvenait toujours pas de ce qui c’était passé la veille. Mais avec le temps, son esprit c’était égaré et elle finit par ne plus penser à rien, absolument rien. Du moins, jusqu'à ce qu’une porte s’ouvre au même moment. Derrière cette porte se trouvait quelqu’un, ou peut-être ils étaient plusieurs, la jeune fille n’aurait pas pu le dire. Mais le plus surprenant, se fut que lorsque la porte s’ouvrit, la pièce fut recouvert d’une grande lumière vive qui provenait d’abord de l’extérieur de la porte, mais par la suite, toutes les lumières de la salle s’ouvrirent en même temps.

Ce qu’Arielle vit à ce moment là, la choqua au plus au point et la surprise assez intensivement. Tout d’abord elle poussa un grand cri de panique qui dura quelques secondes. Puis elle constata, de ses propres yeux, que c’était un endroit ou il y avait des centaines de cages avec dans chacune une neko. Voila le sort réservé au neko ! Voila la vie future de cette nouvelle esclave. Étrangement elle fut sereine avec cela, après tout, la jeune fille ne pouvait rien faire pour changer la situation, donc autant l’accepter et vivre avec sans se plaindre. Elle détacha les autres nekos de son regard, puis tourna la tête dans la direction de l'homme ou des hommes pour savoir qui il était ou qui ils étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 29
Maître de : Yoruichi, Arielle
Mi-animal de : //
Amour : I like play with women
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Jeu 27 Déc - 13:22

Une personne entra dans la pièce sombre suivi d'un autre personne. La première était sans aucun doute le propriétaire de la boutique tendit que la second un acheteur mais pas n'importe lequel. Après que l'homme ai allumé la lumière on pouvait facilement voir les deux personnages. L'homme le plus âgé était petit, crochu, et ressemblait à un savant fou tendit que l'homme derrière était son opposé. Grand et élancé c'était un beau jeune homme ayant tout pour plaire. Seul ses yeux plaisait au gens, des yeux d'un vert doré scintillant. Ses habilles marquait la noblesse mais le rang auquel il appartenait lui était encor inconnu. Il regarda alors autour de lui, plein de cage avec des neko et autre demi-animal mais étrangement il semblait compatire à leur malheur.

-Je trouve que beaucoup d'entre eux ont besoin de soin et de nourriture.

La remarque n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd et il eu un grincement de dents, Le jeune homme avança à travers la pièce, certain neko se levait à son passage pour montrer leur soumission aux hommes tendit que certain étant trop mal en point pour bouger levait juste la tête mais l'acheteur le fit signe de s'économiser, après tout même si certain les prenaient pour des bêtes de foires les Neko étaient avant tout eu aussi des êtres vivants et parfois bien plus sympathique que les humains. Il arriva alors devant une cage, la se trouvait une neko au cheveux noir. Elle était nu et à voir son corps fragile, elle ne devait pas être en plein forme. Il montra alors la serrure du doigt et l'homme vient ouvrir la porte. Il s'abaissa alors tendant la main vers la Neko pour qu'elle se lève sans aucun difficulté.

-Je suis Cain De Hargreaves...et j'aimerai que tu viennes avec moi, dans mon manoir.

C'était vraiment étrange de la part du humain de tendre ainsi sa main à un mi-animal alors qu'il était considérer par certain comme des êtres inférieurs mais le jeune homme était différent, un demoiselle restait une demoiselle humaine ou non, cela ne faisait aucun différence entre les deux. Le plus étrange est que c'était surtout les gens comme lui qui maltraité les nekos sans jamais leur prêté la moindre attention et lorsqu'un de leur mi-animaux mourait ou qu'il était trop vieux, il les jetait purement et simplement dans la rue comme si celle-ci était leur lieu de résidence d'origine. Pour Cain l'humanité était descendu bien bas.

Ceux-ci étant sa ne l'empêchait pas de venir en acheter pour les prendre sous son ailes, les nourrir et les habiller et bien sur en échange elle devait le servir comme employer et non pas comme esclave, elle serai payé bien sur pour qu'elle puisse s'acheter parfois quelque extra. Il était vraiment différent la seul chose qui pouvait déplaire était son côté pervers. Il avait l'habitude de courir après les demoiselles pour après pouvoir faire se qu'il voulait après. Ici il était devant un neko nu mais aucun perversité dans les yeux, il passa même sa veste, il porterai sa chemise comme il l'a toujours fait.


-Alors si tu veux bien m’accompagner j’aimerai connaître ton nom ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaideaisu.forumpro.fr/
Arielle

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Jeu 27 Déc - 23:05

Elle détacha les autres nekos de son regard, puis tourna la tête dans la direction de l'homme ou des hommes pour savoir qui il était ou qui ils étaient. Apparament, il y avait plusieurs hommes, deux pour être éxacte, et non un seul comme elle l'avait imaginé au premier regard. Au début, Arielle ne le voyait pas très bien a cause de l'intense lumière qui lui aveuglait les yeux. Mais malgré tout, elle regardait dans leur direction avec curiosité. Elle ne porta pas beaucoup d’attention, préférant observer l’homme qui se trouvait dérrière. Il avait l'air plutôt grand et costaud, avec une bonne carrure d'épaule. Il était même, vraiment beau selon la jeune neko. Après tout, ça lui allait bien les cheveux plat, coiffé comme ils l’étaient présentement qui décendait jusqu'aux épaules. Mais Arielle chassa rapidement ses pensées là, elle n'était pas vraiment en état de juger physiquement d'un inconnu. Elle se demandait simplement ce qu'il faisait là.

*Il approche...*

La neko remarqua ensuite que cet homme se dirigeait tranquilement vers elle. Donc, elle approcha son visage des grilles de la cage pour mieux l'observer et voir ce qu'il faisait. Mais elle se rapella rapidement qu'elle était completement nue et qu'il n'y avait aucun vêtement dans les parages. Donc elle se recula tout au fond de sa cage et elle se recroquevilla en une petite boule pour caché sa poitrine et ses partits intimes. Mais il y avait de fortes chances que l'homme avait déja remarqué tout cela. Elle le suivit du regard jusqu'a ce qu'il s'arrête devant elle. Sans vraiment savoir pourquoi, elle se mit à trembler aussitôt, simplement en croisant le regard du jeune homme. Elle le fixait toujours attentivement, guettant ses moindres faits et gestes. Comme le jeune homme passa un commentaire sur le traitement infligé aux mi-animaux, Arielle s'approcha légèrement de l'entrée de la cage, emportée par sa curiosité. Sans vraiment le vouloir, elle laissa échapper un petit son.

-hum...

Car elle était intriguée du comportement de cet inconnu. Mais, le petit hic, c’était qu’elle en avait oblié de se cacher les seins, donc aussitôt qu'il reposa le regard sur elle, Arielle s’empressa de redevenir recroqueviller sur elle même. Elle jeta un coup d'oeil en direction des deux hommes pour voir ce qui se passait. Elle l'écouta attentivement, mais sur le coup, elle préféra resté silencieuse. La jeune neko sursauta lorque le vendeur dévérouilla la porte et trembla une fois de plus dès que Cain tendis sa main vers Arielle. Elle ne savait plus quoi faire, qu’est-ce que cette homme lui voulait éxactement ? Puis comme il se mit à parlé, Arielle l’écouta attentivement. Puis, la jeune fille commença par analysé ce qu'il avait dit. Son nom, bon ce n'était pas très compliqué. Ce qui l'as surpris le plus, c'était sa demande. Elle y réfléchit un instant, mais bon apparament il n'y avait qu'une chose à dire. Donc de sa voix un peu faible et d'un ton neutre, elle lui répondit.

-d’a... d’accord...

La jeune fille ne comprenait pas grand-chose à ce qui se passait. Elle avait été battue et maltraitée durant des jours. On l’avait malnourrie et les conditions de vie de cette animalerie était épouvantable. Elle en avait déduit qu’elle était devenue une esclave et qu’elle devra servir les hommes le restant de sa vie. Elle n’avait pas le choix. D’aileurs elle avait déjà accepter ce principe. Elle sortie enfin de ses pensées pour retourner à la réalité. La neko observa avec curiosité la main tendu de l’homme qui était devant ses yeux. Mais elle resta toujours aussi immobile. Enfin, elle entendit l’homem lui parler à nouveau, donc elle lui porta attention une fois de plus. Mais cette fois, elle n’avait pas d’hésitation, elle savait ce qu’elle avait à dire. Donc au même moment, elle lui répondit enfin.

-Je m’apelle Arielle. De toute façon je n’ai pas vraiment le choix si vous m’achetez...

Après tout, elle n’avait pas tord, elle était comdanné à rester esclave toute sa vie. Même si l’homme devant elle était gentil, elle allait devoir faire tous ce qu’il lui demanderait et mcela même si elle ne veut pas. Mais elle resta malgré tout dans la cage, à attendre qu’il prenne une décision. Elle avait rougit énormément maintenant que l’homem l’avait vu completement nue. Elle était pudique et n’aimait pas vraiemnt s’exiber, mais pour le moment, elle n’avait pas le choix, donc elle devait s’y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 29
Maître de : Yoruichi, Arielle
Mi-animal de : //
Amour : I like play with women
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Ven 28 Déc - 16:25

La Neko avait accepté sa demande, elle viendrait donc avec lui dans son manoir, il était vrai que pour un humain c'était étrange de faire un demande pareille surtout si le jeune homme l'avait acheté avant de lui demander. L'homme retira sa veste avant de la passer à la demoiselle dans sa cage encor une chose étrange on pouvait bien sur leur passer des vêtements normaux mais jamais quelques choses de chères or ici lui avait donné sa veste pour caché sa nudité car elle semblait gêné, il faut dire qu'il était un homme et elle une femme sa réaction n'était donc pas exagéré mais tout à fait explicable.

-Ne t'inquiète pas Arielle, c'est vrai que j'aime bien les filles et que je suis assez pervers mais je préfère les demoiselles avec un peu plus peu plus de ventre et de forme, tu n'a donc rien à craindre de moi.

Mais qu'elle étrange personnage, d'abord il ne l'a traitait pas en esclave et ensuite mais si cela pouvait la choqué, il voulait la rassurer ceux-ci dis il n'avait pas tout à fait tord car Arielle avait de tout évidence une carence en nourriture et était sale. En regardant bien il ne les lavait sûrement pas et ne les nourrissait que très peu, à la vie des mi-animaux était très mauvaise et c'était cela qui poussait Cain à en acheter, il n'en achèterait peut-être que deux ou trois mais ceux la seront déjà vivant et en bonne santé, il y avait toujours le faite qu'il pouvait les acheter et les libérer mais dans se cas, les nekos seraient de nouveau attrapé et remis en cage encor une fois.

-Allez lève-toi, plutôt nous quitterons cet endroit infecte mieux se sera.

Il lui tendit la main gentiment, car voyant comme elle avait été traité il s'avait que seul elle n'y arriverait sûrement pas et lorsqu'il parlait d'infecte se n'était parce qu'il y avait des nekos mais plutôt car il ne pouvait supporté la façon dont les gens traitait les mi-animaux dans cette endroit. Il lança une liasse de billet à l'homme et lui fit signe de sortir de la pièce, le laissant seul avec Arielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaideaisu.forumpro.fr/
Arielle

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Mer 16 Jan - 0:24

Arielle était un peu fatigué et elle avait mal à la tête. Elle ne réalisait pas vraiment tout ce qui se passait. Mais elle était encore très lucide. Elle venait tout juste de réponde au dernier commentaire de l'homme qui venait de l'achetez. Elle réfléchissait, mais la jeuen fille ne savait pas encore si elle était contente ou pas de s'être fait achetez par le jeune homme. Enfin elle le regarda un moment, il avait l'air gentil. Enfin c'était surement mieux avec lui que le traitement qu'elle subissait ici dans les cages. Donc elle se dit que ça ne serait pas si horrible et qu'elle allait bien finir par s'habituer. Puis enfin, quelques secondes plus tard, elle vu son nouveau maître qui tendait sa veste vers elle. Elle fut un peu surprise. Mais la jolie neko accepta et prit la veste pour s'en vêtir. Comme la veste était grande, cela cachait aussi ses partit intime au complet. Elle était bien contente et elle lui souria. Mais la jeune fille fut plutôt surprise d'entendre les paroles suivante du jeune homme. Elle était un peu inquiête de savoir qu'il était pervers, mais rassurée de savoir qu'elle était saine et sauf. Sauf que c'était un peu insultant de se faire dire ça, elle n'était quand même pas une enfant. Donc elle eu le réflexe automatique de parler pour se défendre.

-bah... j'ai presque dix-huit ans !!

Arielle fut un peu surprise par elle même de son comportement, mais bon tant pis, au moins son maître savait son age maintenant. Elle aimait bien aussi la façon dont il la traitait. Puis elle écouta les deuxièmes paroles de son maître avec attention et se mit en action. Enfin elle sortit enfin de la cage et resta debout à coté de son maître en restant silencieuse, attendant simplement la suite des choses. Par contre, lorsque Cain lui avait tandus la main, elle n'avait pas réagit, n'étant pas habitué au contact physique avec les hommes. Finalement elle tourna la tête et fixa son maître en attendant de voir ce qui allait se passait, elle avait bien hâte elle aussi de quité l'endroit et voir la demeure de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 29
Maître de : Yoruichi, Arielle
Mi-animal de : //
Amour : I like play with women
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Sam 2 Fév - 23:13

La neko avait eu une réaction assez amusant qui fit dessiner un sourire sur le visage du comte, pour lui elle ne devait avoir que 17ans, mais bon 1 ans de différence ça ne faisait rien aux contraires, elle avait atteint la majorité. Mais ce n’était pas pour cela qu’il allait se déjuger et donc revenir sur le faite qu’il n’allait pas la toucher, ni la regarder, il avait déjà assez de conquête et en aurait sûrement encor plein d’autre. A vrai dire Cain était assez prisé par les dames de la haute société comme celles des classes moins importantes et même parfois avec des hybrides, que se sois des nekos ou alors d’autres sortes d’hybrides, du moment qu’il était satisfait de leur forme et de leur caractère peux importait qu’il soit humain à 100% soit à moitié.

-Dix-huit ans ?? Mon dieu que tu es grande.

L’aristocrate c’était légèrement moqué d’elle sans grande méchanceté juste qu’elle pensée qu’elle ai 18ans pouvait bien la rendre plus veille, lui en avait 19 et pourtant avec son caractère on lui donnait souvent 22ans. Il eut un petit rictus gentillet pour la demoiselle, elle n’avait pas pris sa main et avait accepté son manteau qui était légèrement trop grand pour elle mais aux moins cela cachait pour les parties de son corps, Il décida alors de lui montrer le chemin de ça nouvelle demeure, il poussa alors la porte du magasin laissant entrée la lumière du jour, juste devant une calèche tiré par deux grands et fiers chevaux, Cain ouvrit la porte et tendit ça main pour que la demoiselle y entre sans problème, sa demeure n’était pas tout près.

-Bien maintenant allons chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaideaisu.forumpro.fr/
Arielle

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Sam 9 Fév - 8:32

(HJ : je vais répondre plus régulièrement à l'avenir, j'espère que tu en feras autant ^^)

Arielle repensait à tout ça, elle regardait le jeune homme en se disant qu'il ne devait pas être vraiment plus agé qu'elle. Mais bon, tant pis, il pouvait bien penser ce qu'il voulait. Après tout Arielle N,avait rien à dire, elle était tout simplement une esclave. Enfin il pensa encore à cela un moment et finit par sortir de ses nombreuses pensées complexe, pour revenir à la réalité. Elle était toujours à l'aise d'être dans le manteau de son nouveau maître, en tout cas, c'était mieux que d'être nue. La jeune fille écouta les paroles de son maître et fronça les sourcils sur le coup, mais retrouva rapidement son timide sourire. Elle ne voulait pas répliquer, donc elle se contenta de répondre gentiment à son maître d'une voix un peu gènée.

-ouais... bah c'est ma fête de 18 ans dans quatre jours... mais bon c'est sans importance !!

L'hybride regrettait déja d'avoir dit ce qu'elle venait tout juste de dire, il aurrait miuex fait de ce taire encore une fois. Son maître en avait rien à faire de sa fête, surement qu'il s'en fichait completement. Elle voulait simplement quelque chose pour ajouté quelques choses. Enfin, elle se sentait un peu ridicule. Enfin, Arielle suivit tranquilement son maître sans rien dire et fut un peu surprise lorsqu'il ouvrit la porte pour laisser pénétré les rayons du soleil. Elle avait perdu un peu l'habitude de ceux-ci. Enfin, malgré tout, elle sortit dans problème. Ça lui faisait étrange de se retrouver ainsi à l'air libre. Elle ne pu s'empêcher de sourire en voyant la calèche, puis elle monta à bord comme son maître lui fit signe de faire. Elle s'installa au fond et regarda son maître qui embarquait à son tour. Elle resta silencieuse et pensive, attendant que son maître engage peut-être la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cain

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 29
Maître de : Yoruichi, Arielle
Mi-animal de : //
Amour : I like play with women
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Dim 10 Fév - 14:42

Cain ne dit rien à Arielle sur le faite qu’elle allait avoir 18ans dans 4 jours, non pas qu’il s’en fiche mais simplement que pour l’instant, il réfléchissait à autre chose, en faite, il se demandait s’il lui était possible de revenir un jour prendre un autre Neko plus tard même si ce n’était pas aujourd’hui. Il s’avança alors faisait monter la demoiselle dans la calèche avant d’ordonner au coché de se rendre à son manoir, il avait une longue route à faire et avait donc bien le temps de parler.

-Bien, dis-moi Arielle, qu’est qui te ferait plaisir comme cadeau d’anniversaire ? Car je ne suis pas très doué pour deviner ce que veule.

Et bien qu’il ait acheté la neko comme une esclave, il ne la traiterait pas comme tell. Bien au contraire, il la traiterait comme une employée qui serait logé, nourri et payer suivant les heures de travaille et une rémunération fixe. En faite, il n’était pas comme tout le monde, bien qu’aristocrate, il n’aime pas trop fréquenté les marquis et autres de la haute-société, il préférait de loin discuté avec un de ses employés ou encor un inconnu dans la rue. Préférant aussi être accompagné d’une demoiselle qu’elle soit hybride ou autre plutôt que d’une dame riche et pouvant facilement être hypnotisé par un autre.

Le comte en attendant la réponse d’Arielle regardait le paysage qu’il aimait temps, car même si c’était l’hiver, le soleil était au rendez-vous et semblait même apte pour plusieurs jours. Il passèrent devant un champ qui s’étendait à perte de vu et de l’autre une forêt où à son orée, on pouvait apercevoir quelques lapins et parfois une biche ou deux entrains de se régaler des quelques brins d’herbes restant. Cain avait le regard assez vaseux, on comprenait immédiatement qu’il n’était plus dans ce monde mais qu’il était dans ses songes, a vrai dire, le jeune homme ne dormait pas bien depuis quelques jours parfois il passait même des nuits blanches dans son lit, on comprenait alors aisément pourquoi il agissait ainsi. Mais il revint vite, à la normal sortant de sa petite bulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekaideaisu.forumpro.fr/
Arielle

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   Sam 16 Fév - 7:52

Arielle se sentait plus à l'aise que il y a plusieurs minutes. Premièrement, elle n'était plus dans la cage, ce qui faisait en sorte qu'elle se sentait beaucoup mieux. Deuxièment, elle était habillée maintenant, cela la rassurait un peu d'être légèrement couverte, en tout cas, c'était mieux que d'être nue. Mais malgré tout, elle était encore un peu inquiête. Elle était avec une homme qu'elle ne connaissait pas. Bon c'était son maître, mais elle l'avait rencontré seulement aujourd'hui. Enfin, elle se sentait aussi un peu mal à l'aise d'être dans cet étrange carosse. Disons qu'elle n'était pas habitué au transport. La jeune fille venait tout juste de parler à son maître de sa fête. Elle se sentait un peu stupide, surtout après la réplique de son maître. Elle se sentait un peu mal. Elle ne su pas quoi dire sur le coup, mais après quelques minutes de réflection, elle répondit enfin.

-euh... mais ne m'offrez rien, vous êtes mon maître...

Disons que la jeune neko était plutôt surprise de cette réaction de son maître. Généralement, les maître ne donnait pas de cadeaux aux esclaves pour leur anniversaire. Enfin elle ne se pas trop de question et regarda la route. C'était plutôt ennuyant et la jeune fille était de plus en plus fatigué au fu et à mesure que le temps avançait. Les minutes passèrent, puis Arielle s'endormi rapidement. Sauf que ce n'était pas l'endroit idéal pour dormir. Alors il se laissa doucement tomber sur son maître et s'accota la tête sur les épaules de l'homme. Comem elle dormait, elle n'avait aucune stabilité, ni aucun controle sur elle même. Donc la cape de Cain, qui couvrait Arielle glissa aux pieds de cette dernière. Donc elle se retrouva completement nue, collé sur Cain. Elle avait peut-être l'air jeune, mais elle avait de belles formes et son corp ressemblait plus à celui d'une jeune femme que d'une adloescente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allégorie de la caverne selon Arielle V.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allégorie de la caverne selon Arielle V.2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allégorie de la caverne [fini]
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
» ALLÉGORIE DE LA GUERRE / Luca GIORDANO
» Allégorie de la Mort [29/04]
» Liste des entités déjà prises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven :: L'ouest de l'île :: L'animalerie-
Sauter vers: