Lost Heaven


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *//__ is it my fate ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Izumi Shinozuka
{ you are my joy and my pain }
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Maître de : De mon casque.
Mi-animal de : Ren Reira Kuragi
Amour : Nh ?
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: *//__ is it my fate ?   Sam 19 Jan - 5:46

L'animalerie. Un endroit sombre. Non, vraiment, vous devrez vraiment pas trouver plus ennuyant pour ça. Vous avez l'impression d'être rejeté, de se faire moquer des autres, mais qu'est-ce, la moquerie, pour vous ? C'est ne pas attacher d'importance aux " autres " ? Mais c'est qui, les autres, au juste ?! Vous vous demandez. Vous savez la réponse pourtant, non ? Ce sont des humains, mais qui ne sont pas humains, c'est bizarre, n'est-ce-pas ? Mh, en vérité, ce sont des mi-animaux. Comme la fille là, derrière cette cage aux barrières grises et sales, pleines de moisissure. Vraiment, pourquoi doivent-t-ils se mettre derriere cette cage, n'importe quoi, sérieux, ils ne peuvent pas vivre libres ? Ah, c'est la vie en tout cas. Moi, j'suis le narrateur. Ouais. Mhh, intéressant haha. Et donc. Et si je reprenais mon histoire ? Ok c'est comme vous voulez, je la reprends, no soucis.

Une jeune fille -disons 16 ans ?-, dormait profondémment, dans ses rêves les plus gris, des films d'horreur par exemple, ou bien les plus sucrés, pleins de gâteaux au chocolat, décorés à la crème chantilly, tout ce que vous pouvez imaginer. Mais elle souriait. De quoi rêvait-t-elle, au juste ? Eh, exagérez pas, je sais pas lire dans les rêves. Enfin si mais ... Ok. Elle rêvait qu'on lui avait trouvé un maître. Le pur bonheur. La joie parfaite. Mais elle ne voulait pas penser à son triste passé, chaque fois qu'elle y pense, elle commence à montrer des signes inquiétants. Mais bon. D'accord, je vous la décris ? Elle est super jolie. Ben oui.

Ok, donc. Elle a des cheveux bleu marine, qu'elle attache très rarement d'ailleurs, et qui sont longs et fins, avec des reflets noirs. Elle portait un simple débardeur blanc à fines rayures creusées, approchées les une de les autres, dont on voyait tout à travers. Même pas de soutien-gorge, non mais ... Quel respect pour les autres, je vous jure, c'est tellement beau la vie. Aussi, un skinny jean bleu roi, éclairci par la lumiere du soleil transpercant les vitrines de l'animalerie. Sans compter son casque relié à son baladeur. Ils sont inséparables. Qu'est-ce-qu'elle écoutait ? Elle n'écoutait que du House music, parfois si vous lui posez une question, qu'elle écoute sa musique, et qu'au bout de 3 minutes, elle ne dit rien, c'est qu'elle a mi le volume à fond. Des converses patchwork également.

Ses grands yeux rougeâtres [On les voit pas. Mais bon.] s'ouvrirent. Ou était-t-elle à présent ? Elle se mit debout difficilement, une sorte de brûlure. Son bras. Il y avait une grave blessure à son bras de couleur blanc pâle. Du sang rouge coulait beaucoup, c'était dur à voir. Un de ses deux yeux pinca soudainement, elle le rouvrit aussitôt quoi. Elle pleura de chaudes larmes transparentes, c'était en même temps la tristesse et la douleur en son coeur affaibli. Elle se rassit sur ses fesses, contre le mur. Ses bras croisées sur ses genous, sa tête était dans ceux-là. De temps en temps, elle relevait la tête, les petits gamins la regardaient et riaient d'elles. Elle plongeait sa tête aussitôt. Ou bien, d'autres personnes la regardaient d'un air de jamais vu, de pourriture. C'est quoi ca ? C'est ce qu'on appelle maître ? Sérieux, on se fout pas d'elle là ? Enfin bon ... Elle ne voulait pas vraiment de maître comme ceux-ci. Elle voudrait avoir un maître gentil, qui souriait. Quelqu'un rien que pour elle par exemple. Ce n'est pas exactement ce qu'elle cherchait, elle voulait juste de la compagnie. Izumi hoquetait beaucoup. Normal. Elle était faible de constitution.

Aussitôt, sa tête toujours plongée, une voix s'élança détruisant son chaos. Elle n'avait pas bien entendu. Aussi, celle-ci n'avait toujours pas redressé sa tête vers le haut. Elle avait peur qu'on la frappe. Son casque d'ailleurs, était encore sur ses douces oreilles.

*Mais qui est-ce ? J'ai peur. Je n'ai pas envie qu'on me fasse du mal. Je veux juste du bonheur, qui que ce soit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Reira Kuragi
*scream of roses*
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   Dim 20 Jan - 17:04

Faisait-il beau , faisait-il mauvais ? Par la fenêtre de son appartement , Layla ne voyait que la pluie qui tombait , encore un jour terne , comme tout les autres.La solitude , elle détestait cela , tout comme les êtres humains et leurs réactions encore plus bestiales que les hybrides qui peuplaient l'île avant qu'ils ne viennent tout foutre en l'air , et pourtant , elle préfèrait encore cette solitude que voir les imbéciles de son clan venir lui pourrir l'existence , et ces faux-culs étaient encore capables de l'appeller pour prendre de ses nouvelles , comme si ils s'inquiètaient d'elle ! Ils étaient trop contente d'être débarassée d'elle que pour la voir revenir oui ! En tout cas , elle n'allait pas rester enfermée entre quatre murs toute la journée , elle se leva du canapé en velour noir duquel elle aimait regarder le monde du haut de l'immeuble où se trouvait l'immense appartement qu'elle s'était achetée et alla chercher son manteau , manteau qu'elle enfila rapidement , tout en ouvrant la porte et en la fermant...à clé.Elle ne prit même pas l'ascenseur , elle descendit les escaliers en courant et sortit du bâtiment.Elle ne savait pas où ses pas allait la mener , elle s'en fichait un peu , elle voulait juste respirer l'air frais pollué par tout ces abrutis tous plus ternes les uns que les autres , tous plus débiles et cruels , tous plus proches de l'inhumain alors qu'ils étaient censés en être , race " supérieure " , disaient-ils , race inférieure disait-elle...

Besoin de contradiction ou amour de la rebellion , elle avait toujours été cette chose qui faisait le contraire de ce qu'on attendait d'elle , oui , elle s'amusait à désobéïr , à voir les expressions de dégoûts ou de peur chez les autres membres appartenant à " son espèce " , bien qu'elle fut une espèce à part à elle toute seule.Ce qu'elle aurait aimé être un hybride , pouvoir voler comme l'aigle , courir comme le guépard , nager comme le dauphine , mais non , elle n'était qu'une humaine , et même les mi-animaux dont elle aurait voulu faire partie la rejetait.Au final , qui avait-elle pour discuter à part un chat blanc aux yeux bleus qui lui tenait compagnie ? Tout simplement personne...mais lorsqu'elle se rendit compte que ses pas l'avaient amené devant le bâtiment où se trouvait l'animalerie , elle s'arrêta , regardant la vitrine et les quelques hybrides qu'ils avaient décidé d'y mettre , bien présentés , bien élevés , totalement sublimes , des animaux " de race " , pas comme ceux dont elle devinait la présence derrière la porte qu'elle parvenait à distinguer au fond de la pièce qu'elle voyait à travers le verre sur lequel la pluie frappait avec une violence considérable , alors qu'elle , ça ne lui faisait rien d'être trempé jusqu'aux os.

Elle poussa la porte transparente et un bruit de clochette se fit entendre , alors comme ça , ils n'avaient pas mieux qu'une clochette alors qu'ils se faisaient énormément d'argent à partir d'hybrides capturés , achetés moins chers qu'ils ne les vendaient ou tout simplement récupérés après une fugue dans un sale état ? Aussitôt , un vendeur accourut , celui-ci regarda de haut en bas Layla puis sembla la reconnaître , oui , elle était allée le voir lorsque sa mère adoptive hybride avait été vendue , celui-ci s'inclina respectueusement puis la débarassa de son manteau qu'il alla pendre.Elle , elle regardait la porte , elle parvenait à entendre l'autre vendeur qui frappait , ainsi qu'un cri de douleur , puis plus rien , et il sortit de la pièce comme si de rien était , allant tranquillement laver ses mains comme si le sang de l'hybride qu'il avait frappé le dégoutait au plus haut point , elle fronça les sourcils , puis son visage replongea dans l'inexpression et la froideur , une légère pointe de mépris envers les hommes apparaîssant dans son regard.Elle avait attaché ses longs cheveux gris/bleus et ternes en queue de cheval , ce qui lui donnait un air encore plus sévère , elle portait une jupe à volant , noire avec les volants et les dessins roses et tout aussi ternes et foncés , le haut était un t-shirt à longue manque décorés de roses de même couleur que celles qui décoraient la jupe , elle portait également des bas collants noirs et des bottes de même couleur qui s'arrêtait un peu plus haut qu'où lui arrivait la jupe sans pour autant atteindre les genoux , mais également de longues mitaines noires en dessous des longues manches du t-shirt.

Le vendeur essaya de l'amadouer avec un neko en " bon état " pour qu'elle détourne le regard de son collègue qui se lavait les mains , celle-ci ne daigna même pas l'écouter , ensuite , elle montra du doigt la porte qui menait à " la réserve d'hybrides " alias l'endroit où on " jetait les déchets " , les " hybrides de gouttières " , ce à quoi l'homme répondit tout de suite par quelque chose qui ressemblait à " Mais voyons , il vous faut un hybride comme ceux-ci , ils sont bien élevés , demandent peu d'entretien , savent coudre , cuisiner , faire le ménage , ... " , un blabla que la dame coupa en croisant les bras et en lui lançant un regard presque de tueuse bien qu'elle n'aurait sans doute jamais osé lever la main sur qui que ce soit sans raisons valables , mais en tout cas , ce regard aurait très bien pu être mortel vu l'ampleur de la haine et de la colère qui semblait l'animer.Il s'arrêta directement , après avoir bafouillé le mot suivant dans son explication , puis , apparement mécontent de ne pas avoir pu vendre un neko bien cher , il se dirigea vers la porte et l'ouvrit , laissant découvrir à Layla ce qu'elle considéra directement comme une salle de torture pour innocent , elle commença à marcher , bousculant l'homme qui trébucha en restant à l'accueil pendant qu'elle voyait tout ces hybrides en piteux état , le sol était rouge foncé , apparement , ils avaient tellement frappés certains mi-animaux à sang que le sol était totalement recouvert de ce liquide qui aurait du rester dans leurs veines.Le vendeur parvint à se relever puis rattrappa sa cliente , essayant de lui vendre encore le plus cher de l'endroit qui semblait être un récent qui n'avait pas encore vécu longtemps dans cette horreur.


" Vous voyez , celui-ci est un autre de race qui nous a été vendu par un excellent éleveur qui vit au sud de l'île qui s'occupe essentiellement des hybrides mi-oiseaux et qui..."
- Taisez-vous...sinon je me charge de faire en sorte que vous n'ayez plus d'emploi sur cette île.

Face à de tels arguments , le vendeur se tut à contre-coeur pendant que Ren regardait les hybrides un par un , cage par cage , pour bien faire son choix.Prendre lequel ? C'était dur de devoir faire un tel choix...ils avaient l'air tous si malheureux...ils avaient tous un regard si suppliant...mais le regard de l'ex-héritière des Kuragi se posa alors sur une neko aux longs cheveux bleus , celle-ci était repliée sur elle-même et écoutait de la musique...sans rien dire...sans rien demandé...mais apparement , lorsqu'elle avait parlé , celle-ci avait à peu près entendu un bruit diforme à travers le son qui sortait des écouteurs de son casque et craignait qu'on la frappe , vu comment elle tremblait.La jeune femme s'accroupit devant les barreaux de la cage , appela le vendeur et lui demanda d'ouvrir cette cage-là...il tenta de l'en dissuader mais un seul regard suffit à le faire taire et il s'exécuta.Il sortit son trousseau , elle le poussa pour ouvrir elle même la cage et éviter ainsi qu'il ne sorte violemment la frêle demoiselle de son domicile provisoire.Elle passa sa main dans la cage puis tapota doucement la tête de la jeune fille pour qu'elle lève la tête , c'était un de ces petits contacts rassurants , surtout quand on croyait qu'on allait vous frapper , sans le moindre doute.Un sourire vint étrangement illuminer le visage froid de Layla , après tout , elle n'avait pas vraiment de raison d'être hostile envers les hybrides , elle ne détestait que les humains , elle.

- Salut toi...moi c'est Ren Layla , mais tu peux m'appeller simplement Layla ou comme tu veux , et toi , c'est quoi ton nom ? Si tu le souhaites , je te sors de cet endroit immonde qui prouve l'étendue de la bêtise de l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Shinozuka
{ you are my joy and my pain }
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Maître de : De mon casque.
Mi-animal de : Ren Reira Kuragi
Amour : Nh ?
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   Jeu 24 Jan - 2:06

Une grande frayeur la parcourait de haut en bas, elle avait peur que ce malsain bonhomme la tabasse encore une fois. Sa cage étant remplie de sang, elle ne voulait plus vivre ici, c'était un cauchemar ultime qu'elle vivait maintenant. Allez, ouvre les yeux ! Non, ce n'était pas un cauchemar, c'était la réalité. Pourquoi elle. Pourquoi devait-t-elle être soumise ? Elle se rappellait toujours de ceux qui l'ont prise, alors qu'elle courait dans les bois. Elle avait une arme dans sa poche, mais elle ne voulait pas tuer tous ces gens devant elle, en réfléchissant un peu, elle pourrait risquer pire. Par exemple la prison. Enfin bon, heureseument, ils ne l'ont pas fouillée de fond en comble, ces petits. Ceux qui l'ont prise, ils étaient saouls, sérieux, c'est n'importe quoi. Même pas, ils se faisaient des trucs obscénes avec elle comme regarder des vidéos de sexe dans la télé du camion. Elle tournait la tete. Vraiment, c'est que des gros pervers. À un moment, alors qu'ils dormaient apres un bon coup de whisky, elle avait essayé de fuir, elle avait réussi, mais on l'avait rattrapée.

Une main douce et délicate se posa sur sa tête fragile, puis ses oreilles bleu ciel se redressérent a nouveau, et bougeaient de fur à mesure. C'était mignon à voir. Oui, parfois, on peut se dire que c'est une humaine, car parfois on ne voit pas ses oreilles. Elle souleva sa tête, pleine de larmes. En vérité, presque tout le monde était pervers. Elle ne voulait pas croire qu'elle l'était aussi. Elle regardait a droite, ses yeux brouillés par les larmes blanches, puis détourna la tête vers la personne qui lui avait parlé. Elle semblait gentille, mais peu effrayante. Un peu à côté, le cher petit bonhomme sans but. Enfin si, il avait un but. C'était de tuer toute la """""" pourriture """""""" qui l'avait devant lui. Il y avait beaucoup de cris, sa voisine -la cage à coté-, la regardait d'un air jaloux. Elle aussi voulait un maître. Puis elle vit à nouveau la personne. LA, avec un grand L. Elle avait de magnifiques cheveux gris virant au bleu, qui était une couleur magnifique, qui lui rappellait la pluie, son élément préféré, qui pouvait paraître bizarre, car les neko n'aimaient pas l'eau, mais elle, si. Ses yeux bleus, ou gris eux aussi, rappellaient les nuages gris, qui seront prets à pleuvoir.


« Salut toi...moi c'est Ren Layla , mais tu peux m'appeller simplement Layla ou comme tu veux , et toi , c'est quoi ton nom ? Si tu le souhaites , je te sors de cet endroit immonde qui prouve l'étendue de la bêtise de l'être humain. »

Quel beau nom ! Elle n'en avait jamais vu de même, mais c'était le magnifique qu'elle avait entendu jusqu'ici. Izumi, peu prête à répondre, bégayait dans sa réponse, au coeur de sa magnifique et douce voix, qui semblait gamine, mais c'est ce qui était beau en elle après tout. Ayant peur de dire qu'elle voulait absolument, mais ABSOLUMENT sortir de cet endroit de chien, car il y avait le cher monsieur à coté, elle pleura encore plus, donc elle hoqueta par endroits. Elle s'approcha un tout petit peu, en se disant qu'elle voulait bien -Layla- être son neko. Quand elle toussait, c'est du sang qu'elle crachait, donc elle prenait son mouchoir et le collait contre sa bouche, puis elle le remettait dans sa poche de jean.

« Je ... je m'appelle Izumi Shinozuka. Euh .. hum ... Je trouve que vous avez un magnifique nom. En vérité, heu, oui, oui. Je veux sortir de cet endroit ... il me fait peur, ca me fait si penser à la prison. J'ai trop peur, je ne sais pas quoi faire. Keuf keuf ! Je ne veux plus être torturée par ses gens inconnus, que je ne connais même pas. »

Elle regardit le vieil homme, qui l'insultait à voix basse.


« Mais non, tu es folle ! Je t'ai jamais rien fait. T'inquiètes pas, je vais te soigner. Regardez madame, les blessures qu'elle a, c'était quand elle s'était endormie dans les bois, puis des loups l'ont attaquée. Alors nous sommes venus la chercher. Voila ... »

Encore, elle vit à nouveau Layla, et toussota du sang plusieurs fois, suivi de sang. Elle pleurait encore plus, en murmurant dans sa voix que c'était faux. Elle criait juste un peu, c'était une blessure au coeur qu'elle avait. Au fait, Midori, comment va-t-elle ? Pardi, elle était morte ... Elle ne voulait pas croire en ca. Elle pleurait encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Reira Kuragi
*scream of roses*
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   Jeu 24 Jan - 19:37

Layla détourna le regard , celui-ci se posant sur le persécuteur de tout ces pauvres nekos , cette saleté de vendeur...elle aurait bien voulu mettre fin à ses jours pour tant d'inconscience...mais si elle avait du faire ça avec tout les êtres de son espèce , jamais elle n'aurait eu ne serait-ce qu'un temps de répit jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une poignée d'êtres humains avec un minimum d'intelligence.Réduire un peuple en esclavage était déjà une faute grave en soi , mais voilà que les " frères " de Ren les détenaient en plus dans des conditions déplorables , elle n'avait pas pitié d'eux , elle avait mal pour eux , c'était une nuance importante , mais sa seule véritable famille n'ayant été qu'une hybride , celà pouvait se comprendre , surtout que la demoiselle avait été mise de côté , rejettée , un peu comme tout ces êtres présents dans cette pièce de l'animalerie à cet instant-là.Tous , elle les aurait tous pris avec elle , mais elle ne pouvait faire celà , car même si elle était d'une famille aisée , elle n'aurait jamais su s'occuper d'eux pour qu'ils vivent correctement , non , elle n'aurait jamais su être à leur côté à tous dans ce cas-là et elle ne s'imaginait pas se lier à l'un et pas à l'autre , au final , ça lui fendait le coeur de choisir , mais il le fallait...pour au moins contribuer à un bonheur partiel...

La jeune neko avait levé le regard vers elle et l'avait écoutée avec attention , elle donnait d'ailleurs l'impression d'avoir perdu la parole , ses mots semblant disparaître aussitôt qu'ils lui furent venus à l'esprit , apparement en admiration totale devant l'humaine qui se trouvait devant elle.Qui avait-il ? Ah oui...elle oubliait , "soumise" était le mot qu'ils employaient envers ces esclaves qu'ils ne payaient même pas.C'était , comme elle l'avait dit , de l'imbécilité pure , comme elle n'en avait jamais vu ailleurs qu'à l'intérieur des quatre murs dressés comme des protections envers le monde extérieur qu'eux-même considérait comme inférieur , c'était dire à quoi ils rabaissaient les hybrides , tous bon à se faire tuer par des tueurs qu'elle aurait employé , oui , elle en était venue à souhaiter la mort de sa famille , non pas parce qu'elle voulait récupérer tout leur fric et leurs terres , mais parce qu'ils n'étaient même pas sa famille à ses yeux , sa famille était morte , point barre , eux c'était des inconnues , fin de la pensée nostalgique envers des crétins qui ne méritaient même pas un dixième de seconde de son temps.Layla tendit la main pour l'aider à se lever , quand sa protégée prit un mouchoir et commença à tousser.Le mouchoir prit une teinte rouge...non...il l'était déjà tellement elle avait du tousser du sang dedans , alors comme ça , même pas de médecin pour voir comment ils allaient ? Décidément...ce n'était pas la dépense qui l'importait , c'étaient les conditions d'entretiens , ou plus exactement les conditions d'emprisonnement qui laissaient fortement à désirer , et de toute manière , elle n'avait qu'à appeller un membre de son clan et hop , un des médecins qui s'occupaient exclusivement des habitants de " l'Intérieur " allait accourir avant qu'elle ne leur balance la tueuse à gage neko qu'elle avait retrouvée et balancerait la vérité sur la dizaine de mort soudaine entre les murs du clan Kuragi.Moyen radical , n'est-ce pas ?

Bref , elle écouta attentivement , la neko , revenant parfaitement droite avec ce petit côté élégant et sévère , mordillant sa lèvre inférieure comme pour se retenir de foutre une gifle au vendeur qui l'accompagnait , cependant , quand celui-ci parla , elle ne put se retenir , elle mordit sa lèvre à sang , et , ne pouvant plus contenir la colère intérieure qui grondait en elle comme un orage terrifiant , elle se retourna subitement , et il se mangea une droite dont il risquait de se souvenir toute sa vie , oui , malgré qu'elle fut de famille noble , Layla n'était pas du genre à rester douce envers les gens qui lui pompaient sur le système , ils avaient été si impitoyables avec elle , c'était sa revanche , quoi de plus naturel ? Ses yeux gris semblèrent lancer des éclairs au bourreau qui préfèra faire comme si rien ne s'était passé , il s'approcha de la neko , armé d'une laisse qu'il attacha à un collier immonde qu'il avait dû attacher à l'hybride lorsqu'elle était arrivée à l'animalerie , tirant celle-ci de sa cage , Ren était sûre que si Izumi s'était accrochée , elle n'aurait tout de même pas pu résister , ce type était un bourrin , mais lorsqu'il tendit la laisse à la jeune femme , on put entendre un claquement , le claquement de la main gauche de la Kuragi sur le poignet du crétin , il était encore capable d'être aussi impertinent alors qu'il savait qu'elle était contre et qu'il s'était déjà pris une droite ? Elle le plaqua au mur , profèrant la même menace de perte d'emploi , ce qui finit par le rappeller à l'ordre , il donna la clé du collier à Reira presque à contre coeur , puis disparut en disant qu'il allait préparer les papiers pour l'achat.La Kuragi soupira , croisant les bras , puis finalement se tourna vers sa neko , s'agenouillant pour être à sa hauteur et enlevant l'immonde collier en prenant soin de ne pas lui faire mal.


- Izumi...c'est un nom magnifique également.Ne t'en fais pas , je sais qu'ils mentent comme ils respirent , suis-moi , on va partir de cet Enfer , et tu n'y reviendras jamais.

Elle se leva puis se dirigea vers l'entrée , plus tôt les papiers seraient remplis , plus tôt elle quitterait cet endroit maudit avec Izumi , de ce fait , elle se retrouva devant le même abruti que tout à l'heure , cela ne l'enchantait guère et elle avait bien envie de lui amocher encore plus son visage où on voyait la trace du droit qu'il s'était pris , il tendit les formulaires à Layla qui les remplit alors bien rapidement , ce dernier finit par tendre la main , et elle lui donna ce qu'il attendait : son argent.Il ne le méritait pas , mais on ne pouvait rien y faire...rien y faire du tout...Elle attendit Izumi , puis sortit du bâtiment avec elle après avoir récupéré son manteau , il pleuvait encore et la jeune fille n'avait pas de manteau , elle enleva le sien et le lui donna , elle pouvait s'en passer elle , mais étant déjà faible par tant de maltraitances , elle aurait vite pris froid.

- Tiens , avant de rentrer et que je t'explique ce que j'attends de toi , veux-tu aller quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Shinozuka
{ you are my joy and my pain }
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Maître de : De mon casque.
Mi-animal de : Ren Reira Kuragi
Amour : Nh ?
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   Sam 26 Jan - 6:40

«Izumi...c'est un nom magnifique également.Ne t'en fais pas , je sais qu'ils mentent comme ils respirent , suis-moi , on va partir de cet Enfer , et tu n'y reviendras jamais.»

Oooh, enfin ! Après tout ce temps ... Elle était sortie de cet endroit immonde, on se crorait dans un film d'horreur avec du sang giclant partout [J'ai un très bon niveau d'humour j'avoue.]. Elle se fit une peur bleue, quand Layla prit ce maudit vendeur, en le plaquant au mur. Il semblait si angoissé, mais c'était bien fait pour lui. Déjà que quand sa nouvelle maîtresse lui tenait le bras pour l'aider à se relever, elle pensa aussitôt, elle était sûre d'elle, elle savait qu'elle voulait être sa nouvelle maîtresse. Elle sourit alors. Un sourire rayonnant, un sourire Colgate ! [Blanchissant 24/24 h] C'était un nouveau départ. Quand elle marchit, elle faillit tomber par moments, de cause que ca faisait si longtemps qu'elle ne s'était pas relevée. Elle tremblait, c'est tout. Elle riait souvent.

Alors qu'elle se dirigeait vers la porte tout en suivant sa maîtresse, elle lancit un regard malin et lui fit une grimace. Bah, elle l'a recompensé pour son geste ! [Tu parles XD] Elle devait plutôt remercier Layla. Elle semblait gentille au fond, mais au coup d'oeil elle paraît très antipathique. Elle croyait qu'elle allait lui crier dessus. Tout en marchant, elle chantonnait, à voix basse, malgré qu'elle était sous la pluie lourde. Il pleuvait des cordes mais ca ne la dérangeait pas, je vous l'ai déjà dit, elle adorait la pluie.

*Enfin la liberté !*

Une lourde matiere lisse tomba sur ses épaules. Qu'était-ce ? Elle tourna la tete. Un manteau ! Layla l'avait fait pour elle ? C'était gentil de sa part, mais ... Elle reprit le manteau et le tendit à Ren Reira Kuragi, tout en affichant un sourire plus beau que d'habitude.

« Ne vous inquiétez pas, je vais très bien. Prenez-le, je n'en ai point besoin, j'adore la pluie, on dirait que j'ai tout le temps vécu avec. Mais je ne sais pas où est-ce qu'on pourrait aller, je n'en ai aucune idée, je ne me suis jamais baladée dans cette ville. »

[Désolée, j'ai pas trop d'imagination ces temps-ci ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Reira Kuragi
*scream of roses*
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   Mer 30 Jan - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *//__ is it my fate ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
*//__ is it my fate ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat
» fan club de Fate (idée de michiyo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven :: L'ouest de l'île :: L'animalerie-
Sauter vers: